Interview d’Amaury trader de Forex indépendant

blog forex journal d'un trader

Un trader de Forex vous révèle son parcours, ses ambitions, son approche stratégique…

Bonjour Amaury, peux-tu te présenter en quelques lignes à nos lecteurs ?

Bonjour. Je m’appelle Amaury, je suis trader pour compte propre. Ou plus précisément, j’aspire à être trader pour compte propre professionnel. Je raconte sur mon blog mon parcours pour atteindre cet objectif.

Qu’est-ce qui t’a amené au trading ? Peux-tu nous résumer ton parcours jusqu’ici ?

J’ai découvert le trading il y a plusieurs années déjà. En fait j’y suis arrivé par le biais de la Bourse. Je trouvais extraordinaire le fait de pouvoir gagner de l’argent simplement en vendant et achetant des parts d’une société au bon moment. Il fallait juste trouver le “bon moment” et c’était dans la poche ! J’ai testé quelques portefeuilles boursiers fictifs ; cela m’a beaucoup plu, mais lorsque j’ai commencé à me projeter concrètement, je me suis rendu compte que les frais étaient exorbitants.
Alors en faisant quelques recherches sur le sujet, je suis tombé sur un article ou une pub pour le Forex, je ne me souviens plus vraiment. C’était beaucoup plus attractif car pas de frais, des gros effets de levier, une facilité déconcertante d’accès aux marchés (j’ouvre un compte et basta, je trade immédiatement ; comparé aux courtiers de bourse où il fallait tout un tas de paperasse) : tout ce qu’il fallait pour convaincre un débutant comme moi. C’est comme cela que tout a commencé il y a plus de dix ans. Mais je ne m’y suis mis à temps plein que depuis deux ans à peu près.

Quels sont tes objectifs de trading ?

Mon but maintenant est d’être un meilleur trader ; avec de la persévérance, de la discipline et du travail, on arrive assez rapidement à être profitable. Par contre, vous ne ferez jamais plus de 10% par mois. Ce qui est déjà énorme en soi.
Ce que j’essaie de faire actuellement, est de mettre en place un algorithme qui crache beaucoup plus que ça. C’est possible, j’ai déjà vu des mecs sur internet faire du 1% par jour de moyenne sur le long terme. Mais pour atteindre ce niveau de rendement, il faut d’abord atteindre l’excellence en trading. Ce qui implique de TOUT savoir sur le trading, dans les moindres détails, depuis le fonctionnement intrinsèque et technique d’une place de marché (qui fait quoi, comment, quand, où) aux protocoles utilisés par les hedge funds lors de d’élaboration de Black Box de High Frequency Trading (trading haute fréquence), en passant par toutes les techniques d’analyses qui existent (graphiques, carnets d’ordres, market profil, théories Gann, Elliott, Fibonacci, fractales etc…) et tout traiter comme un business normal.

Quel est ton rapport à l’argent ?

Ah! J’adore cette question. Elle me permet à chaque fois de “dé-laver” un peu le cerveau des gens. L’argent pour moi est juste un moyen. Il n’a d’autre valeur à mes yeux que celle d’un outil qui sert mes desseins. Ce qui veut dire que l’argent n’est pas mon but. C’est juste une étape dans ma quête de liberté. Liberté ? En effet. Pourquoi nous travaillons ? Nous nous cassons le cul pendant 8h par jour dans un boulot que nous n’aimons pas, nous supportons toute la journée les blagues à deux balles de notre collègue boute-en-train et nous nous forçons à rire, nous rentrons chez nous pour bouffer un truc de merde et regarder une émission pourrie entrecoupée de pubs qui nous rabâchent en permanence que ça aurait pu être pire. Pourquoi nous nous infligeons tout cela ? PARCE QU’ON EST OBLIGE. Et oui, nous sommes bien obligés de bouffer non ? De s’habiller, de rouler etc… Et pour tout cela, il faut de l’ARGENT. Sans argent, on ne peut rien faire. Avec un peu d’argent, on pourra faire quelques trucs. Avec un peu plus d’argent, on pourra faire quelques trucs en plus. Mais nous sommes toujours limités. Il y a comme une grosse chaîne bien lourde et bien solide qui nous maintient arrimés au sol. Cette chaîne c’est L’ARGENT. Donc pour être libre dans le système actuel, il faut BRISER CETTE CHAINE qu’est l’argent. Dès lors, deux solutions : soit nous nous affranchissons en refusant purement et simplement de s’insérer et participer au système (nous devenons alors marginal) ; soit nous nous affranchissons en ayant suffisamment d’argent pour pouvoir faire TOUT ce que nous souhaitons (l’argent qui était auparavant notre chaîne devient le MOYEN de se libérer).
Donc réponse : l’argent est mon MOYEN d’atteindre la liberté totale.
Encore une fois, c’est la conclusion pragmatique que je tire du fait que nous soyons dans un système capitaliste ; dans un autre système socio-économique, peut-être cela aurait pu être différent.

J’ai cru comprendre que tu avais mis au point une stratégie de Forex sans indicateur plutôt performante. Tu peux nous en dire plus ? (si certains détails sont confidentiels transmets les moi par email s’il te plait ☺)

Ma stratégie de trading n’est pas encore totalement au point. J’ai encore des soucis au niveau de l’exécution de mon algorithme. Ceux qui me suivent sur mon blog savent déjà que je trade manuellement, mais que tout le système est automatisé à 99%. Il se passe l’évènement A, j’exécute l’action A’. Il se passe l’évènement B, j’exécute l’action B’. Comme un robot. Mais manuellement. C’est plus facile à dire qu’à faire.
Le système en lui-même ne respecte qu’une seule règle : le KISS -Keep It Simple Stupid comme disent les anglo-saxons. Faire quelque chose de simple, ok. Mais pas quelque chose de simpliste. Plus on avance dans le trading, et plus on remarque les subtilités du marché. Il faut prendre cela en compte. C’est ce que j’essaie d’intégrer dans mon système de trading. J’utilise une combinaison de théories, principalement basées sur le Price Action, l’action du prix en lui-même. Nous nous intéressons ici à l’évolution du prix et des patterns qu’il effectue lors de sa progression. Du coup, les indicateurs perdent leur intérêt car ils nous délivrent la même information, mais avec un temps de retard.
Grâce à l’étude des prix et des volumes, je peux déterminer sur mon graphique l’équilibre offre/demande et détecter un changement dans la balance. Je vois littéralement l’offre ou la demande arriver sur le marché. La méthode de Wyckoff est la base de mon système. Je conseille à tout trader qui souhaite se lancer sérieusement dans la profession d’apprendre absolument cette théorie et la maîtriser un minimum.
Mon système est un système purement graphique, c’est-à-dire que je n’ai pas besoin du carnet d’ordres, bien que je pense que celui-ci pourrait certainement apporter de l’information supplémentaire utile.
Je trace les lignes de tendances, les supports, les résistances et je trade les breakouts, les pullbacks, les false-breakouts, les patterns chartistes ; je m’appuie sur les volumes pour estimer la probabilité du breakout ou la “force” de la tendance. Que du basique, je vous l’avais dit.
Au fur et à mesure, au bout de centaines d’heures -voire milliers d’heures- devant l’écran, vous commencerez à voir les patterns et mieux comprendre qu’est-ce qu’il se passe et à quel moment. Certains disent vous “sentez” le marché. C’est surtout qu’à force de regarder, inconsciemment votre cerveau a enregistré des milliers et des milliers de configurations du marché et que certaines commencent à “remonter” dans les résultats de recherche du cerveau : ce sont celles-là que vous commencerez à voir en premier. Et plus vous allez continuer, plus le nombre de patterns que vous repérerez et votre capacité à analyser justement ce qu’il se passe devant vos yeux sera pointue.

Qu’est-ce qui t’a le plus aidé / fait évoluer dans ton parcours de trader ?

Je pense que c’est ma “tête dure”. Mon entêtement. Quand quelque chose ne marche pas, cela m’énerve et cela me pousse à trouver POURQUOI cela ne marche pas. Si cela ne marche pas, c’est que j’ai forcément fait une erreur quelque part, du coup je vais chercher l’erreur et je la corrige. Et je suis ce processus jusqu’à arriver au résultat escompté.
Ensuite, j’ai vraiment passé un cap quand je m’y suis mis à fond et traiter la chose comme un business normal, et que j’ai commencé à m’instruire en culture de trading : lire tous les best-sellers, faire le tour de toutes les théories, apprendre comment fonctionnent les structures professionnelles dans le milieu, me faire avoir par quelques arnaques, perdre de l’argent, gagner de l’argent, travailler, travailler, répéter, améliorer, travailler. Internet est une vraie mine d’or et une fois que nous savons à peu près comment fonctionne le MACD, nous pouvons commencer à faire de l’argent.
Cependant, attention ici à ne pas sombrer dans une dynamique de “strategy bouncing” : tester deux jours un système qui avait l’air prometteur, puis se rendre compte qu’il n’est pas si top que ça et recommencer le processus indéfiniment. Nous pouvons tester tout un range de systèmes différents, ils pullulent sur internet ; il y en a des bons et des moins bons. Mais à un moment donné, quand nous avons fait le tour et que nous nous retrouvons à tester des variantes à l’infini de moyennes mobiles (de Hull, Trix, de chai-pas-quoi, de chai-pas-qui etc…) pour essayer de grapiller quelques petits pourcents en plus, il faut se rendre à l’évidence : les stratégies de trading à 100% par mois avec les moyennes mobiles CELA N’EXISTE PAS. Il faut s’arrêter, ré-évaluer toutes les options, et agir en conséquence.

Certains traders pros sont des références pour toi ?

Oui. Mon préféré c’est le premier trader présenté dans la deuxième édition de The Market Wizard de Jack D. Schwager. Je ne me souviens plus de son nom, mais il est incroyable : comme la plupart des traders à succès, il est parti de rien et a perdu plus d’une fois sa mise intégrale ; il n’a pas abandonné et a continué de progresser. Aujourd’hui il gère 150 Millions depuis son petit bureau avec sa seule employée qui est sa secrétaire (et qui est une bonnasse si ça se trouve). Pardon pour cette blague à caractère féministe-sceptique.
Sinon en France j’aime bien Benoist Rousseau de andlil.com ; il a une bonne philosophie de vie et son blog est une mine d’or de bonnes infos et conseils. Il y a Sylvain March de en-bourse.fr aussi que j’aime bien. Pareil : bonne philosophie de vie, même si ici nous sentons qu’il y a plus de commercial derrière que sur andlil.com. Ce sont tous les deux des traders pros qui, selon eux et leurs résultats qu’ils publient de temps à autres, sont profitables depuis longtemps, avec des systèmes de trading KISS.

Quel(s) bon livre(s) de Forex conseillerais-tu à un débutant ?

Pour les débutants je ne connais pas vraiment de livres efficaces. Je trouve plus pertinent pour un débutant d’aller directement sur les forums reconnus et pointus, suivre les blogs où il y a de la bonne information (=informations qui nous font GAGNER de l’argent) et plonger directement dans le vif du sujet.
Après pour les niveaux un peu plus avancés, quand nous connaissons déjà un peu le trading mais que nous avons atteint une sorte de plafond de verre, je conseille les livres suivant :
le livre dont je parlais plus haut, The Market Wizard de Jack D. Schwager. Il y a plusieurs éditions, il faut toutes les lire dans l’idéal. Cela nous donne un bon aperçu du parcours des plus grands traders du monde et nous apprend finalement que ce n’est pas si impossible que cela. Le livre parfait pour se booster pour donner un coup de collier et passer le plafond de verre.
la série de livres de Al Brooks sur le trading de Price Action, édité chez Wiley Trading, une des meilleures maison d’édition de littérature pour l’apprentissage du trading. Personnellement je trouve la façon de Al Brooks de trader un peu obsolète, mais il faut absolument connaître ses concepts lorsque nous souhaitons faire de l’analyse du Price Action.
je n’ai pas trouvé de livres à proprement parler de la méthode de Wyckoff, mais là aussi, je conseille fortement à toute personne souhaitant passer un cap en trading d’apprendre cette théorie. Sur internet on trouve facilement le cours original de Wyckoff.
Ensuite le but est d’essayer de balayer un large éventail d’un maximum de sources pour avoir un point de vue global du milieu.

Quels sont à ton avis les meilleurs sites pour s’informer sur le Forex, apprendre, progresser… ?

Le meilleur blog, c’est évidemment le mien !
Blagues à part, j’aime bien le site andlil.com. Ce n’est pas un site purement Forex, et même plutôt axé Bourse, mais il y a une bonne communauté de traders francophones. Et je ne suis pas un employé de andlil.com.
Ensuite il y a deux sites que j’ai découvert dernièrement que j’adore : fxinter.net qui est un genre de portail de widgets Forex. Un site très fonctionnel qui donne des statistiques intéressantes pour le trading. Il y a tout un système d’alertes et de configurations que je trouve vraiment bien fait. Et revelationforex.net qui est un blog d’un trader particulier. J’aime bien sa vision du trading en ligne car elle se rapproche un peu de la mienne ; cela prouve que je ne suis pas fou…
J’aime bien aussi la chaîne Youtube de videobourse.fr. Il y a énormément de vidéos sur les traders et les évènements trading en France. Là nous voyons vraiment comment les traders particuliers professionnels travaillent.
Le dernier site est centralcharts.com/fr. C’est un réseau social de traders par des traders, pour les traders. Là aussi nous retrouvons une bonne communauté de vrais traders particuliers français (et aussi anglophone). Le site a été créé par les webmasters de Tribuforex.fr, donc je pense qu’ils savent de quoi ils parlent. J’adore ce site, d’ailleurs j’y poste des signaux de trading quand j’ai le temps.

Ton blog est plutôt sympathique. Tu as des projets le concernant, des objectifs à long terme ?

Merci. Mon blog est l’endroit où je partage mes découvertes sur le trading en ligne. Un genre de feuille de route. Et si au passage cela peut aider certains à progresser en trading, tant mieux, c’est du bonus pour moi.
Ensuite, vous savez maintenant que je suis en train de développer mon système de trading. Je ne le fais pas dans le vide, juste pour le fun. Pour la beauté du sport LOL Non. Mon but ultime serait d’avoir un hedge fund dans quelques années. Avant je vais passer par la case signaux de trading automatiques et compte PAMM. Mais ceci est une autre histoire…

2 réflexions au sujet de « Interview d’Amaury trader de Forex indépendant »

    1. Xavier Auteur de l’article

      Merci à toi d’avoir pris le temps de répondre. Le partage d’expérience est toujours enrichissant et tu n’es pas avare de bons conseils ! Bon courage pour la mise en place de ta stratégie, dont je ne manquerai pas de suivre l’évolution sur ton blog ! 😉

Laisser un commentaire