Mon avis sur le Bitcoin

Huit ans après sa création, le bitcoin fait frémir toute la planète. C’est l’actif le plus rentable de toute l’histoire financière. Aujourd’hui est-il encore temps de prendre le train en marche ? oui. Le tout est de savoir dans quel sens prendre son billet 😉

J’ai découvert le bitcoin fin 2011, à l’époque je minais avec une grosse carte graphique, de temps en temps, puis je gamblais le tout sur MTGox où d’autres plateformes du même genre. Le destin a voulu que ce soit sur MTGox que je stocke mes bitcoins, au lieu de les rapatrier sur mon wallet. La banqueroute de MTGox a remis les compteurs à zéro. Tout cela pour dire que les cryptos, c’est risqué. J’ai une bonne connaissance des procédures de sécurité en informatique et je suis pourtant tombé dans le panneau. Il n’y a pas de régulation sur ce type de monnaie, c’est d’ailleurs ce qui en fait tout l’intérêt et participe pleinement à sa popularité.

Donc oui, investir dans le Bitcoin est risqué. Il y a le vol électronique, les banqueroutes, les plateformes qui ferment, les évolutions des législations… Bref, l’investisseur Bitcoin est exposé à de forts risques. Paradoxalement, avec des procédures strictes et une approche prudente, il est possible de réduire à quasi-néant la part de risque, tout en faisant du trading actif.

Il est également possible de dégager des bénéfices énormes, à petite et grande échelle. C’est d’ailleurs bien souligné, en négatif, par le tsunami médiatique d’alertes pour dissuader les masses d’acheter des cryptomonnaies.

« Attention c’est une bulle ! » Voilà ce qu’on nous répète en boucle. Oui c’est vrai mais je m’étonne qu’on n’ait pas la même clarté de communication sur des sujets tels que les taux de la BCE, la fabrication de fausse monnaie par la finance ou le livret A à 0,75%.

Alors la bulle en question elle représente tout de même un intérêt particulier pour pousser les USA a autoriser les contrats à terme sur le Bitcoin. Le fait que leurs vassaux, la Corée du Nord trafique le cours législativement est aussi très intéressant. Tout le monde veut mettre les mains dans le chaudron magique pour y piocher des Bitcoins ! Enfin, du moins le temps de les transformer en monnaie plus stable, euro ou dollar, voire acheter de l’or ou d’autres actifs moins volatiles.

Ce qui est amusant avec ce marché, c’est qu’il  est hyper-réactif, il offre de multiples opportunités qui sont autant de pièges pour ceux qui les interprètent à contresens où emploient des stratégies non adaptées pour trader sur les cryptos. Sur ce marché plus que sur tout autre la règle d’or reste de n’investir que ce que l’on est prêt à perdre.

En effet, ici tout peut s’arrêter, d’un coup d’un seul. Pourquoi ? Pour x raisons, dont celles que j’ai déjà citées et qui font qu’à un instant T le compte est à zéro. Raisons auxquelles s’ajoutent toutes celles qui me pourraient nous surprendre. C’est une question de futur possible.

Une chose qui est bien plus sûre, c’est qu’il y a une quantité limitée de Bitcoins. Il n’y en aura pas pour tout le monde et c’est , à mon avis, l’un des facteurs qui garantit le succès de cette crypto majeure sur le long terme. Le fait que l’on puisse anonymiser un compte Bitcoin est le complément de cette garantie de succès, tout au moins à ce jour.

Quid des autres cryptomonnaies ? Quelques chiffres valent mieux qu’un long discours. En 2017 vous avez investi sur des cryptos ? Voici vos retours en fin d’année :

Bitcoin (BTC ) : x16

Ethereum (ETH) : x103

Litecoin (LTC) : x70

Dash (DASH) : x123

Au vu de ces chiffres, 2018 va être une année animée pour le marché des cryptos !

Ce n’est que mon avis, ce ne sont pas des conseils d’investissement.

Vous souhaitez partager une info ou poser une question, n’hésitez pas à poster un commentaire.

Laisser un commentaire